Festival "La Chambole des 3 RU"

Résidence:

C'est quoi? / Résidence 2007 / Et en 2006...

C'est quoi ?

Les résidences de la Chambole. Pourquoi?


A Rugles, le terme " résidence " désigne une période où les artistes professionnels se mêlent à la population du canton afin de partager leur expérience artistique. Ces ateliers sont menés par des comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens, plasticiens… et ouverts gratuitement aux enfants et adultes. Certains correspondent à des résidences de sensibilisation avec pour but de faire découvrir une pratique artistique, d’autres s’apparentent davantage à des résidences de " création " où la pratique va participer progressivement à la création d’une œuvre qui sera intégrée au festival.
Cinq des compagnies programmées durant le festival - au total 9 compagnies - se succèdent entre avril et août 2003 pour proposer 8 résidences destinées à un public varié, de tout âge et toute origine sociale : scolaires, associations sportives et culturelles, adultes et personnes âgées …

Haut de page


Résidence 2007

Résidences Rencontres :

Projet « De l’eau dans les oreillers »

Lors de la dernière édition, nous avions invité la Compagnie MANO’K pour son spectacle ET L’HOMME DANS TOUT CA. Cette compagnie s’est apparemment bien plu chez nous. Elle nous a donc proposé d’être partenaire de leur prochaine création.

La Chambole des 3 RU sera donc une étape de leur travail sur ce projet de Rhapsodie aquatique (De l’eau dans les oreillers) mêlant danse, musique, art plastique et manipulation d’objets. La volonté de cette compagnie est d’aller à la rencontre du public, de se confronter à sa réaction, d’échanger et de construire avec lui. C’est au travers d’une résidence rencontre que cela se fera, bien avant le festival et dans le but avoué de pouvoir construire leur spectacle avec ces rencontres, s’en nourrir (tiens, nourrir vous avez dit nourrir, comme c’est…)

Projet « Le cabinet des larmes »

Depuis longtemps maintenant, peut-être quatre ans, s’est nouée une relation particulière et exemplaire entre la direction de La Chambole et Christophe TOSTAIN (auteur et metteur en scène, fondateur de la compagnie Phoenix). Chaque année, cette auteur, qui a compris l’importance de la création in situ, en milieu rural, vient nous proposer sa dernière création issue de sa rencontre avec notre environnement. Son monde intérieur se trouve confronté à notre réalité. De cette confrontation née une idée. Idée sui germe au fil du temps et donne lieu à un nouveau spectacle et à une résidence rencontre. Voilà succinctement le processus. Mais avouons-le dès à présent, cela est probablement bien plus complexe.

Quoiqu’il en soit les faits sont là. La dernière création : « Histoire de chair » a eu un franc succès auprès du public local. Elle fut aussi l’occasion de mêler jeu d’amateur et jeu professionnel. Elle fut l’occasion d’une véritable confrontation autour de cette création, qui avait été pensée en fonction d’un lieu déterminer à Rugles : un hangar.

Cette année, l’ambition de La Chambole est bien plus grande. En effet, la direction artistique a décidé de soutenir le nouveau projet de la Cie Phoenix : Le cabinet des larmes. Ce projet inclus une résidence autour de la personne âgée, ses souvenirs, ses croyances, ses désirs, etc. De ces interviews naîtront des textes courts, textes qui seront ensuite dit par d’autres personnes âgées pour enfin être filmées. Ces vidéos seront ensuite incorporées dans le spectacle. Le rôle de La Chambole sera ici non seulement de mettre en place la résidence rencontre avec les personnes âgées, mais aussi de soutenir la production de ce spectacle en tant que partenaire. Des contacts sont pris avec divers théâtre afin d’accueillir la maquette du spectacle. La première de cette réalisation aura lieu lors de l’édition 2008 de LA CHAMBOLE DES 3 RU.

Projet « Un repas de bénévoles »

C'est maintenant une tradition que de mettre en place une résidence auprès des bénévoles. Résidence exclusivement réservée aux bénévoles désireux de se frotter à la création. Après des tentatives d'autodérision du rôle du bénévole, après leur intégration dans des spectacles, cette année nous avons choisi de les mettre en scène à l'occasion des repas, dans des petites scénettes caustiques. Pour cela nous avons fait appel à Myriam ZWINGEL, metteur en scène et directrice artistique de la Cie Six Pieds Sur Terre. A partir de souvenirs venant des participants bénévoles, elle reconstruira la scène en y introduisant le grain de sable, celui qui fait tout basculer.

En conclusion, on voit qu’au travers des la mise en place de ces résidences rencontres, LA CHAMBOLE DES 3 RU joue son rôle de ferment culturel. Elle se donne les moyens de permettre à la population d’appréhender la création culturelle, son rôle dans notre société, son regard sur le monde. Elle permet la confrontation entre un vécu quotidien, parfois subi, et une volonté de dire les choses, parfois de façon provocatrice. Elle réussit enfin, et cela est sa fierté, a suscité la création, à permettre l’expérimentation créatrice, à élargir le champ des possibles. Et tout cela en milieu rural, sans aucune infrastructure, ni habitus culturel historique.

Haut de page


 Et en 2006...

 

 

Ces photos concernent une résidence avec la compagnie La Tortue Magique de Orléans (www.tortuemagique.com) et la section foot de l'Union Sportive Rugloise pour le tournage d'un film façon scopitone (ancêtre du clip vidéo). Ce film parmi d'autres a été diffusé pendant le festival.

 

 

Passons à la résidence avec la Cie du Phoenix de Caen qui a eu lieu avec des comédiens amateurs et professionnels de Rugles. Ce travail a été intégré au spectacle de la Cie "Histoire de Chair" création de théâtre contemporain présenté lors du festival en 2006.

 

 

Haut de page